«

»

mar 07

Imprimer ceci Article

Gender : Najat Vallaud-Belkacem veut désexualiser nos enfants | 24heuresactu.com

Le gouvernement mène une guerre idéologique active contre les parents : désormais, le cahier d’activité «Magnard» des élèves de secondes en sciences économiques et sociales teste les connaissances de nos enfants ainsi : «Nait-on fille ou garçon ?» (pages 1 et 2).

En effet, le manuel Magnard de SES en classe de seconde expose sans équivoque la théorie du genre au chapitre «comment devenons-nous des acteurs sociaux ?». Selon l’utopie du gender, la différence des sexes est une inégalité sociale, et non une différenciation naturelle entre les individus, puisque selon la théorie du genre, nous ne naîtrions ni hommes ni femmes, mais neutres. Conséquence : les acteurs sociaux seraient de sexe socialement construit, voire sans sexe explicite.

Au passage, les éditions Magnard sont d’un mépris déshumanisant pour les parents. Citons un extrait pour nous en convaincre : « Bref, tout cet ensemble de comportements différenciés (des parents, ndlr), de stimulations, d’attentes, d’injonctions, de récompenses ou de désapprobations contribuent à forger peu à peu des identités de genre qui, pour n’avoir rien de naturel, finissent par coller à la peau des garçons et des filles comme une seconde nature». Comment Najat Vallaud-Belkacem s’imagine t-elle que des parents puissent accepter cette dégoulinante de préjugés insultants ? Beurk… Révoltant !

Au grand dam des associations de parents d’élèves, les éditions Magnard ne font pas exception. En effet, la quasi-totalité des manuels de seconde de sciences économiques et sociales exposent sans équivoque l’utopie du gender en la présentant comme une science sociale : une tromperie indigne des maisons d’édition.

Par ailleurs, le plan égalité de Najat Vallaud-Belkacem invite les professeurs à nier les différences sexuelles entre les élèves, au motif qu’elles seraient totalement construites par la société, l’éducation, sans aucune part de nature (postulat de la théorie du genre). L’égalité garçon-fille visée est une indifférenciation sociale des garçons et des filles, une «égalité identité» selon les propres mots des outils pour l’égalité : une utopie totalitaire.

Là encore citons un «outil pour l’égalité»

Lire la suite : Gender : Najat Vallaud-Belkacem veut désexualiser nos enfants | 24heuresactu.com.

Lien Permanent pour cet article : http://www.oserenparler.com/gender-najat-vallaud-belkacem-veut-desexualiser-nos-enfants-24heuresactu-com/