↑ Retour à L’association OEP

Imprimer ceci Page

SUIVI PERSONNALISE

Vous désirez avoir un suivi, un accompagnement personnel au travers de l’Association Oser En Parler, ou vous venez de débuter ce suivi ? cela signifie que vous avez pris une décision volontaire dans ce sens, en choisissant le courage et la détermination, afin de retrouver la sérénité, et une vraie liberté en ce qui concerne votre sphère psycho-sexuelle. 

Les besoins croissants de très nombreux chrétiens en lutte dans leur sentimentalité et leur sexualité nous ont poussé à établir une sorte de « charte » que nous vous invitons à lire ci-dessous. Sans le respect mutuel de cette charte, l’accompagnement personnalisé ne pourra pas bien se faire.

L’accompagnement se déroule sur une durée d’un an, renouvelable. Pour bénéficier de cet accompagnement, il faut effectuer deux démarches administratives que nous vous indiquerons si vous nous contactez dans ce sens.

Parlons maintenant de l’accompagnement :

Ce que nous vous proposons…

Nous vous proposons des entretiens personnalisés qui se feront selon les modalités ci-dessous, si vous y adhérez, et avec un conseiller formé à l’accompagnement. Cet accompagnement se déroule sur une durée d’un an environ, renouvelable ; il ne peut débuter de part et d’autre qu’après un premier entretien téléphonique préalable à l’acceptation du suivi.

Notre but n’est pas de vous changer. Nous ne pourrons d’ailleurs jamais le faire ! Nous vous accompagnons, marchons à vos côtés, en vous donnant des conseils : c’est vous qui faites ou non les pas nécessaires à votre restructuration. Nous respectons les paliers d’attente dont vous aurez besoin pour souffler.

Nous ne sommes ni des prestidigitateurs ni des faiseurs de miracles : nous croyons cependant en la souveraineté de Dieu et en Sa Toute-puissance. Il fait parfois l’impossible, car Il est le Dieu de l’impossible.

Recommandation : nous vous demandons de contacter autant que possible votre responsable spirituel, et de lui signifier que vous avez demandé un suivi au travers de notre association. Selon la liberté que vous avez, vous pouvez vous ouvrir à lui de votre progression vers une libération.

Modalités d’accompagnement

1. Principes de la démarche d’accompagnement

  • l’accompagnement est « non-directif », c’est-à dire que nous ne nous permettons pas d’exercer des pressions, de faire la morale, de juger (en aucun cas ! et même en cas de rechute grave répétitive) et de prendre les décisions à votre place. Vous cheminez à la seule vitesse que vous désirez. Nous ne vous appelons pas sur votre portable sans demande de votre part, sauf exception motivée.
  • Vous prenez des rendez-vous selon la fréquence que vous souhaitez ; sans nouvelles de vous, nous ne vous appelons pas, ceci afin de vous laisser cheminer en toute liberté ; notre but n’est pas de nous rendre indispensables dans votre vie de tous les jours.
  • La fréquence moyenne souhaitée pour les entretiens, avec un impact optimum, est de toutes les trois ou quatre semaines environ.
  • Votre appartenance spirituelle est respectée, nous ne nous mêlons pas des questions doctrinales, notre base fondamentale est la Bible, Parole de Dieu. Ainsi des catholiques, des protestants, des évangéliques, des orthodoxes et des non-croyants qui demandent un accompagnement sont les bienvenus !

2. Déroulement des entretiens

  • Les entretiens se déroulent de la façon suivante :
      • Tout d’abord, un bilan d’une heure est établi, durant lequel vous racontez votre problématique, son historique, les événements marquants de votre enfance, des précisions sur votre père et votre mère, la fratrie, etc. ; puis les entretiens suivants donnent lieu à une exploration sereine et lente (sans introspection nocive) des racines et des dysfonctionnements qui ont pu vous conduire à la dépendance dont vous souffrez.
      • Chaque entretien se termine par un court instant de prière, et peut donner lieu à un travail ou un exercice à effectuer pour la fois prochaine.
      • L’accompagnement est psychologique et spirituel à la fois. Si cela semble utile, nous pourrons vous conseiller d’aller trouver un spécialiste (psychologue, sexologue, membre du corps médical, etc.) ou d’effectuer un test de dépistage VIH.
  • Prenez des notes lors du déroulement de l’entretien, afin de mieux procéder à votre auto-évaluation, et de préparer les entretiens suivants. Gardez ces notes en lieu sûr et utilisez des abréviations ou des mots codés… qui feront que si vous êtes lu d’une manière indiscrète personne n’y comprendra rien.
  • Gestion des rendez-vous :
    • Prenez rendez-vous au minimum une semaine à l’avance (sauf en cas d’urgence !) en nous envoyant un mail, un texto signé ou un coup de téléphone.
    • Placez cet entretien dans vos priorités et préparez-le dans la prière, en prenant des notes à l’avance. Les entretiens se font par téléphone et durent 45 minutes environ ; nous vous appelons sur votre téléphone fixe, et exceptionnellement depuis un portable le soir. Il n’y a pas de rendez-vous le week-end.
    • Annulation des rendez-vous : si vous annulez votre entretien à la dernière minute, vous acceptez alors un délai d’attente d’une à deux semaines pour le suivant (liste d’attente oblige).
    • Vous pouvez toujours joindre votre conseiller quelques minutes en cas d’urgence (risque imminent de rechute, pulsions de destruction violentes, mal-être important) en lui téléphonant au 06.79.42.52.96 de 9 heures à 19h du lundi au vendredi. S’il est indisponible, laissez-lui très distinctement sur répondeur votre nom, prénom, et vos coordonnées téléphoniques et il vous rappellera le plus tôt possible. Attention s’il y a plusieurs « Claude » ou « Matthieu » ou « Damien » etc. qui se font accompagner en même temps, donnez donc toujours votre nom de famille. Les textos non identifiés par votre nom et prénom ne peuvent pas être honorés d’une réponse
    • Vous pouvez demander un entretien en tête à tête avec votre conseiller, soit en vous rendant à Lyon auprès du siège de l’association (Cote d’Or), soit en fixant rendez-vous avec le conseiller dans ses déplacements futurs. La discrétion est respectée : entretien dans un bistrot ou en extérieur durant l’été, selon les possibilités. Il est souhaitable que le conseiller vous rencontre au moins une fois de visu, ce qui devrait d’ailleurs être la formule normale et habituelle des entretiens ; cependant la distance kilométrique ne permet pas toujours de le faire, puisque dans la majorité des cas vous nous appelez de toute la France et même de l’étranger. Des entretiens de relation d’aide nécessitent souvent la présence physique car beaucoup de choses sont exprimées non verbalement…
    • Dès que possible un « Centre de jour » sera ouvert dans la région de Lyon, ce qui permettra au plus grand nombre de venir pour des entretiens sur une ou deux journées 

3. Engagements réciproques

  • Les confidences que nous recevons restent totalement confidentielles, sauf exceptions prévues par les lois françaises, pour la protection des victimes de crimes et délits. Les notes prises par écrit par le conseiller sont placées aussitôt dans un coffre dont lui seul a le code. Le conseiller a reçu une formation en relation d’aide, une formation spirituelle, et sur les dépendances. Il vous pose parfois des questions sur votre vie intime, destinées à mieux vous conseiller, et non pour satisfaire sa curiosité et créer une relation de dépendance affective, émotionnelle ou spirituelle. Il appelle les choses par leur nom et n’est pas choqué de ce qu’il entend, car il est habitué à conseiller les personnes sexuellement dépendantes.
  • Une relation de confiance est nécessaire, dans la confidentialité. Le conseiller peut librement vous dévoiler certains renseignements passés de sa vie, afin de vous témoigner comment il a pu retrouver le chemin de la liberté, si c’est le cas. Vous vous engagez à respecter la confidentialité en ce qui concerne ce qui vous sera alors partagé. Cependant la mise en parallèle de l’expérience personnelle de l’aidant avec celle de l’aidé n’est pas toujours souhaitable, et est laissée à la libre appréciation du conseiller.
  • Le conseiller pourra vous demander de vous procurer et de lire absolument certains livres nécessaires à votre suivi, et qui concernent vos difficultés. Nous vous demandons de veiller à le faire, ainsi que les exercices préconisés lors de l’entretien précédent. Assister au moins une fois par an à l’un des séminaires de formation « Torrents de Vie », ou à l’une de leurs sessions sur plusieurs mois, est également fortement recommandé si nous vous le signalons personnellement.

Nous vous disons « bonne route », nous savons que cela sera difficile, que le chemin sera long, mais qu’il portera ses fruits selon la mesure de votre motivation, et de votre réception de la grâce de Dieu.

Nous prions pour votre rétablissement, des « sentinelles de prière » veillent, et prient pour vous, sans que nous leur communiquions votre identité.

Bien fraternellement à chacun,

L’équipe OSER EN PARLER

(Ce document est interne à l’Association Oser en Parler, et ne saurait être reproduit sans l’autorisation de l’Association)

Lien Permanent pour cet article : http://www.oserenparler.com/associationoep/accompagnement/